06.83.40.89.87 Formation amiante Le Mans
Formation négociateur immobilier Mayenne Formation amiante Toulouse Formation amiante Toulouse
Formation amiante Caen
Formation amiante Saint-Etienne Formation amiante Paris
Formation diagnostiqueur Mayenne
Formation amiante Marseille
Formation amiante Angers Formation amiante Paris

ANCIEN SALARIÉ EXPOSÉ A L'AMIANTE..... - 06/04/2016

JUSTICE

ANCIEN SALARIÉ TOULOIS EXPOSÉ À L’AMIANTE, KLEBER CONDAMNÉE

Jean-Pierre Sponville, ancien ouvrier au sein de l’usine Kleber à Toul, vient de faire condamner la société de pneumatiques pour « faute inexcusable ».

Il s’est battu en justice et a finalement obtenu gain de cause : Jean-Pierre Sponville, ancien ouvrier au sein de l’usine Kleber à Toul, vient de faire condamner la société de pneumatiques pour « faute inexcusable ». Celle, précisément, de ne pas l’avoir informé ni protégé des risques liés à l’amiante, matériau auquel il a été exposé de 1969 à 2004.

Durant cette période, Jean-Pierre Sponville exerçait au sein de l’usine touloise comme ouvrier à l’entretien général des tuyauteries vapeur et des machines. « On limait, on meulait, mais on n’avait aucune protection », déclare l’ancien salarié qui s’est vu diagnostiquer, une fois à la retraite, un épaississement des plaques pleurales. Une pathologie des poumons reconnue, en 2011, comme maladie professionnelle par la CPAM, et qui a amené Jean-Pierre Sponville et la CPAM à faire appel à la justice.

Via l’association Fnath (Fédération nationale des accidentés du travail et des handicapés), le Toulois a saisi le tribunal des affaires de Sécurité sociale de Nancy en 2014. S’appuyant notamment sur des témoignages d’anciens collègues quant à ses conditions de travail, et sur des expertises médicales, Jean-Pierre Sponville avait déjà obtenu gain de cause en première instance.

Une décision confirmée en seconde instance près appel interjeté par la partie adverse. Par décision du 20 janvier dernier, la société a été reconnue responsable de la maladie professionnelle de Jean-Pierre Sponville.

Au-delà des indemnités et des frais de prise en charge qui seront imputés à Kleber, cette décision de justice est synonyme de « vrai soulagement, après des mois d’anxiété », pour cet homme aujourd’hui âgé de 73 ans.

S.C.


« Retour aux actualités

Formation amiante proche de Laval

Formation amiante Lyon