06.83.40.89.87 Formation amiante Le Mans
Formation négociateur immobilier Mayenne Formation amiante Toulouse Formation amiante Toulouse
Formation amiante Caen
Formation amiante Saint-Etienne Formation amiante Paris
Formation diagnostiqueur Mayenne
Formation amiante Marseille
Formation amiante Angers Formation amiante Paris

DÉNONCÉ PAR UN CONCURRENT... - 06/04/2016

Le couvreur faisait travailler ses employés sans protection
Amiante : le responsable d'une petite entreprise de couverture de l'agglomération lorientaise condamné à 900 € d'amende. C’est à lire sur le site du journal Le Télégramme.

Le responsable d'une petite entreprise de couverture de l'agglomération lorientaise était poursuivi, hier, devant le tribunal. En cause, l'amiante à laquelle ses trois salariés avaient été exposés lors d'un chantier. À la barre, le chef d'entreprise a affirmé qu'on ne l'y reprendrait plus... « Ce type de petit chantier n'intéresse pas les entreprises spécialisées ; c'était rare que j'en fasse maintenant, c'est sûr je n'en ferai plus... », assure-t-il.

Dénoncé par un concurrent...

Le couvreur ne cache pas avoir fait l'objet d'une dénonciation de la part d'un concurrent qui avait été évincé sur ce chantier. Le contrôle de l'inspection du travail effectué sur la rénovation d'une toiture de Guidel ne relevait donc pas, à son sens, du simple hasard. Ce 7 juillet, ses trois ouvriers étaient affairés à enlever l'ancienne couverture en fibro-ciment du bâtiment. Au total, 1,8 tonne d'amiante avait été retirée alors que ce genre de travaux relève d'une entreprise spécialisée, en raison des risques encourus pour la santé. Rappelant que « l'amiante est la deuxième cause de maladie professionnelle, laquelle peut se révéler 40 ans après », la substitut du procureur a fustigé la légèreté du chef d'entreprise. Elle demandait, outre sa condamnation à une peine d'amende, l'affichage aux portes de l'entreprise du jugement, ainsi que sa publication dans la presse « afin d'avertir les autres chefs d'entreprise de ne pas le faire ».

Le tribunal constatant que le prévenu avait toujours été en règle jusqu'ici, s'est contenté de le condamner à 300 € d'amende par salarié, soit 900 €.


« Retour aux actualités

Formation amiante proche de Laval

Formation amiante Lyon